Jour de printemps , jour de liesse à Colorado Springs ! C’est le mariage de Sully . Il se marie avec Michaela .

Sully adopte une nouvelle coupe de cheveux . Le motif de la tresse est un motif fermé et par là même un motif pessimiste contrairement à la spirale considérée comme un motif ouvert et optimiste ; aussi embrouillée soit-elle une spirale aboutit à une issue . C’est le motif de la tresse qu’arborait Sully depuis le décès d’Abigail , sa première épouse . La tresse, symbole d’involution , représentait une prison sans possibilité d’évasion . Le jour de son mariage avec Michaela , Sully sectionne le lien qui l’unit à Abigail.

joe_lando_05_dr.quinn(291)Les préparatifs relèvent du choix cornélien . Sully achève de se raser dans la boutique du barbier . Face à son costume de marié , il est perplexe ! Nuage Dansant , son ami cheyenne , lui a offert une somptueuse tunique indienne d’apparat : une tunique à franges , rehaussée de broderies . Sa belle-mère , Elisabeth Quinn, lui a offert son costume de marié ? Comment honorer son ami et sa belle-maman ? Sully opte pour le panachage ! Il enfile la tunique et le pantalon du costume. Elisabeth Quinn découvre avec étonnement le futur marié . Sully dépose un baiser délicat sur la joue de Belle-maman et conquit ainsi son coeur . Il sait se faire pardonner .

Sous une tonnelle fleurie , en présence de tout le village et de Nuage Dansant, Sully et Michaela sont unis par le Révérend Johnson.

joe_lando_05_dr.quinn(292)Musique , repas et danse dans le pré .Puis, les nouveaux mariés sont prêts à partir pour Denver pour leur lune de miel .Le lit que Sully a fabriqué et offert à Michaela comme cadeau de mariage a été installé dans le wagon à l’initiative de Brian.Le train s’apprête à partir. Dernières embrassades .Pluies de pétales de fleurs . Le train démarre .L’intimité s’installe . Sully embrasse tendrement la mariée et l’emporte dans ses bras .Il la dépose délicatement sur leur couche nuptiale .Lumière tamisée et baisers langoureux !

d_separateur _texte_a_0002