Après l’altercation avec sa femme Brooke ( Katherine Kelly Lang) , Ridge (Thorsten Kaye) se remémore son entrevue avec Craig McMullen (Joe Lando) : ses propos et les fortes réticences exprimées par Craig McMullen .

Il reçoit la visite de Katie Forrester venue le remercier pour son témoignage .Elle a bien remarqué l’attention du juge lors de sa déposition ; elle pense que les déclarations de Ridge ont pesé sur la décision du juge.

Ridge se décide à appeler Craig qui hésite à décrocher dans un premier temps . Ridge lui demande des explications . Comment se fait-il que Craig ait parlé ? 

Craig raconte comment Brooke a fait irruption dans son bureau , comment il a essayé de contenir les accusations mais elle avait en sa possession , de toute évidence, des informations auxquelles elle n’aurait jamais dû avoir accès. Craig reproche à Ridge de ne pas avoir effacé les traces de leurs contacts . Ridge ne pensait pas que sa femme irait fouiller dans ses affaires . Craig lui dit que le problème est bien là . Il n’y a pas  pensé !

Par chance , ils lui ont tenu à peu près le même discours néanmoins Craig court le risque de tout perdre si Brooke venait à parler .Il pourrait y laisser sa carrière, sa réputation et sa liberté .Ridge tente de le rassurer et lui fait la promesse que les choses resteront bien entre eux trois sans que Bill Spencer (Don Diamont) en particulier puisse être mis au courant de quoi que ce soit.

Mais, Brooke , dans l’intervalle , a déjà avoué à sa soeur Katie que McMullen et Ridge se connaissent de longue date et comment Ridge a utilisé son influence , préoccupé qu’il était par sa vengeance aveugle contre Bill Spencer au point de vouloir le priver de son propre fils. 

Après son coup de fil à McMullen et alors qu’il cherche Brooke, Ridge apprend de la bouche de sa fille Steffy (Jacqueline MacInnes Wood) que Brooke était en compagnie de Bill Spencer quelques instants plus tôt ; elle lui apprend qu’elle les a aperçus dans les bras l’un de l’autre en train de s’embrasser .