L’idée de devenir acteur a commencé à germer dans sa tête alors qu’enfant solitaire, il lui arrivait de se mettre dans la peau de personnages .Il a commencé à prendre conscience du travail d’acteur et tout ce que cela impliquait dès l’âge de six ans. ( référence à des propose tenus en 2000) . En 1979 , à 18 ans ,fraichement diplômé et en crise avec lui-même, il décida de quitter son Illinois natal . Avant son départ, sa mère lui donna quelques conseils pour laver son linge . Ses parents étaient convaincus qu’ils allaient le voir réintégrer la maison rapidement ! Il prit la route de Los Angeles sans trop savoir ce qu’il allait faire de sa vie mais sa persévérance lui permit de concrétiser son rêve .Sa première petite amie , Alisson La Placa lui suggéra d’aller passer un audition à l’école « L’il Abner. » Il s’y rendit .Il apprit qu’il était engagé .Manque de chance , il se fractura le pied la veille du spectacle ; de fait, il ne put se produire en public. Pourtant , une bonne fée guida sa route car il trouva du travail dans la restauration . Il fut engagé dans une pizzeria . Un soir, deux personnes qui travaillaient pour le réalisateur Lawrence Kasden étaient là et le virent en action .Pour les besoins d’un casting, ils recherchaient quelqu’un capable d’apprendre à Kevin Kline , à Tracey Ullman et River Phoenix à faire de véritables pizzas façon italienne pour le tournage de « I Love You to Death » (Je t’aime à te tuer ).Ils avaient trouvé le pizzaiolo idéal. Joe Lando décrocha son premier contrat en tant que conseiller technique sur ce film. Par la suite, il prépara les plateaux repas de nombreuses stars du cinéma comme Jack Nicholson ou Meryl Streep lors du tournage de « Silkwood ». Un jour, enfin décidé à franchir le pas , il alla prendre des cours avec Vincent Chase . Mais , il continua à travailler dans la restauration pendant plusieurs années .

joe_lando_01_065

Il obtint sa carte de professionnel du spectacle , la Screen Actors Guild Card , grâce à une apparition dans  » Star Trek IV  » en 1985 . Il commença à faire de brèves apparitions dans des publicités , dans « The Beauty and the Beast « diffusé en 1990. On le vit aussi dans « Nightingales » et « Pros and Cons ». Ensuite, sa carrière commença avec le rôle clef de Jake Harrison dans le feuilleton « One ne vit qu’une fois » ( One life to live). Le feuilleton étant tourné à New York , il s’y installa . Un an plus tard , il repartit pour la Californie .