Composition_djl_001_(17)Quand la famille de Joe Lando décida d’organiser un vide garage le 3 octobre , sa famille et lui étaient loin de s’imaginer qu’une bagarre s’ensuivrait et que l’enlèvement de leurs pancartes de vente conduirait Joe Lando aux urgences pour une fracture du nez .

Bien qu’ayant donné par le passé plein de vêtements et autres biens à des oeuvres caritarives , ils pensaient que l’expérience de l’achat – vente et des échanges seraient profitables à leurs quatre enfants et donneraient en même temps aux voisins la possibilité de s’arrêter et de discuter.

Une fois que les enfants eurent aidé à la fabrication des pancartes de vide garage , Lando partit poser ces pancartes vers les 6 heures du matin . Il y eut quelques visites matinales puis elles se firent rares et vers 10 heures , pas un chat ne se présenta . Un voisin dit alors à Lando qu’il pourraient bien être victimes d’un habitant de Pacific Palisades bien connu pour arracher les avis de recherches d’animaux perdus et les pancartes de ventes de vide garage

Lando partit alors contrôler ses pancartes et constata que 7 d’entre elles avaient disparu . Il rentra chez lui et fit refaire des pancartes à ses enfants . Il repartit en ville . Mais , il ne tarda pas à repérer le retireur de pancartes à côté de la station d’essence Shell de Sunset Boulevard.

 » Je l’ai vu retirer une autre pancarte qui n’était même pas une des miennes  » dit Lando . Alors, mon sang n’a fait qu’un tour . Je l’ai interpellé pour lui demander où il avait mis toutes les pancartes faites par mes enfants . »

L’homme répliqua qu’il résidait à DePauw depuis 30 ans et qu’il était membre de la chambre de commerce . ( Le directeur général de la chambre de commerce , Arnie Wishnik , a dit :  » cet homme m’est inconnu ; nous ne demandons à personne de retirer les pancartes « .)

Lorsque Lando a expliqué que ses enfants allaient faire don aux victimes du tsunami avec le fruit de la collecte , l’homme lui a répliqué :  » un tsunami , tu parles Charles ! « . Selon Lando , la  bagarre a éclaté près de la station service Shell.

design_site_smilies_0001« Je ne l’ai jamais touché « a dit Lando . C’est lui qui m’a poussé le premier ; je n’allais pas lui taper dessus ; il était plus âgé que moi . Il m’a balancé un coup de poing et je l’ai simplement empoigné « . Les deux hommes sont tombés par terre et Lando a eu le nez cassé ce qui a nécessité un petit voyage aux urgences du centre médical de Malibu. Des employés de la station service ont appelé la police qui a procédé à l’enregistrement d’un rapport pour voie de faits réciproque .

Le retireur de pancartes a dit à Lando qu’il ne lui enlèverait pas ses pancartes à condition qu’il rajoute tout en bas :  »  je retirerai les pancartes « . Dimanche , Lando a ajouté ces mots à contre coeur sur chacune des pancartes et elles sont bien restées en place. Il a espoir que si d’autres membres de la communauté suivent les instructions de cet homme , il laissera peut-être les pancartes à leur place .Lando redoute ce qui pourrait advenir si quelqu’un d’autre venait à croiser la route du bonhomme , étant donné la violence à laquelle il a goûté .

« Dimanche , j’ai retiré les pancartes aussitôt la vente finie  » a dit Lando.

d_separateur _texte_a_0002

Traduction de l’article « Garage-Sale Sign Provokes Scuffle » Sue Pascoe ( 22 octobre 2009) http://www.palisadespost.com/news/content.php?id=5242