Monstres et Cie est un film de Pete Docter (2001) des Studios d’animation Pixar.

Chaque soir, dès que la lumière s’éteint, d’horribles créatures surgissent du plus profond des placards pour faire peur aux enfants, pour les terrifier et les faire hurler.A « Monstropolis », planète peuplée de « Freaks » en tous genres, une usine s’est recyclée dans le « cri d’enfant ». C’est la plus grande usine de traitement de cris d’enfants. Nuit après nuit, grâce à un système de portes permettant d’accéder au monde des humains, les employés se motivent pour savoir quel est celui qui effraiera le plus les enfants, le soir, dans leur chambre. Une armée de terreurs professionnelles passe à l’action dans le monde des humains et récolte les hurlements qui sont leur principale source d’énergie. Un grand monstre velu découvre qu’une porte n’a pas été désactivée. Il essaie de comprendre pourquoi. Horreur ! panique ! Bouh, une adorable petite fille, pénètre dans son monde. Aidé d’un ami , il dissimule Bouh chez lui et fait tout pour la renvoyer dans son univers.

Où est le rapport avec Joe Lando ?

Le grand monstre cornu à poils bleus , le plus effroyable de tous , la vraie terreur qui sait comme personne pétrifier et tétaniser s’appelle Sully et il est secondé par un drôle de mini-cyclope vert qui n’a pas son pareil pour horrifier les bambins, le dénommé Mike Wazowski .

Derrière ces deux personnages, on saisit une allusion évidente à la série Dr. Quinn ,sachant que la créatrice du feuilleton Dr. Quinn , Beth Sullivan , a eu un lien direct avec les Studios Pixar en tant qu’administratrice du tournage . Il paraitrait aussi que le surnom Sully est une allusion directe à son père.