Composition_djl_001_(3)Sur la base de ce qu’est la carrière de Joe Lando, une carrière faite de chances , de propositions, et aussi de choix d’acteur, je vous propose un parcours dans le monde du film catastrophe .L’intérêt que Joe Lando porte à la nature et à la protection de la nature et de l’homme se traduit par le tournage de quelques films liés aux phénomènes naturels.

Dans le film catastrophe , le désastre est l’antogoniste .Le climatique, le géologique constituent l’élément fondamental. Temps , tremblements de terre, volcans, feu, inondations , tornades …tout ceci nous conduit dans le dramatique et nous fait nous interroger pour savoir comment les hommes vont parvenir à se sortir de telles embûches. L’intrigue ,pleine de rebondissements, est liée à une aventure qui se déroule dans l’action .Tout ceci tient le spectateur en haleine car il est en attente des dangers qui vont suivre .Des réactions émotionnelles vives s’emparent alors du spectateur ,voyeur de l’horrible . Bagarres, courses poursuites, courses éperdues , peurs oppressantes entrecoupées d’espoir de courte durée , fatalité placent le désastre au cœur de notre attention.

C’est au héros et aux personnages de faire avec le désastre. Alors que la survie semble impossible ,les personnages ont besoin de se surpasser pour échapper à une issue fatale. Quand , par miracle, il reste quelques survivants ,le tragique s’en trouve encore plus valorisé. Quelques dilemmes supplémentaires peuvent s’ajouter lorsqu’il arrive que quelque personnage secondaire malveillant entre en interaction et s’oppose au héros .Le doute peut alors surgir dans l’esprit des acteurs de la tragédie .Pourront-ils survivre ? Savoir que l’issue est inévitable rend les choses encore plus captivantes.

Ce genre nécessite un héros intelligent au point de résoudre le tissu problématique mais un héros aux dimensions réalistes qui lui permettront de triompher de l’adversité. C’est aussi un héros qui puise dans l’énergie sous pression qui l’anime pour surmonter les obstacles dans l’intérêt d’un groupe .Dans une certaine mesure, il peut jouer le rôle d’un Messie .Dans certains films , le héros va jusqu’à se sacrifier pour sauver les autres. Le protagoniste se nourrit du conflit et son aura va grandissante au fil des périls qu’il rencontre.

Le héros rêve souvent de changer sa vie .C’est là qu’intervient le côté romanesque de l’histoire .Une histoire d’amour constitue une sous-intrigue . Tout d’un coup , et parce que l’amour se trouve sur sa route , l’avenir du héros semble moins noir et le spectateur avance dans l’aventure en s’accrochant aux espoirs amoureux qui nourrissent le personnage principal – le plus souvent un homme ! Ce n’est que lorsque la catastrophe est passée , tout danger balayé ou que la catastrophe est évitée que le héros peut se consacrer pleinement à l’amour .

Le spectateur palpite au gré des secousses dramatiques qui vont conduite le héros à triompher .Le héros du film catastrophe nous fait porter un regard bienveillant sur l’humanité .Il nous rassure quant aux difficultés du monde actuel que nous avons à affronter .

La lutte contre le temps nous tient en haleine . Généralement l’intensité dramatique progresse au rythme des secondes ,des minutes, des quelques heures qui rapprochent le héros de l’inévitable.

Mais, au bout du compte ,face à la catastrophe ,le sens de la vie , les gens qui comptent pour nous ou pour qui nous comptons ,tout ce qui fait notre bonheur trouve naturellement sa place. C’est la leçon à tirer du film catastrophe.

Voir les films suivants :

La grande inondation ( eau)

Cyclones ( tornade )

Flammes sur la ville ( feu )

Meteor Apocalypse ( feu et destruction )

Earthfall ( feu , glace et destruction )